Aie Aie Carambar !

blague-carambar-46

Qu’est ce qu’un petit pois qui n’a peur de rien ? Un pois Chiche !!

Quel est le comble pour un poissonnier ? Etre muet comme une carpe.

Que se racontent deux insomniaques quand ils se rencontrent ? Des histoires à dormir debout. 

2 pulls parlent d’un gilet : ‘ Il doit être adolescent ‘. ‘ C’est vrai, qu’est ce qu’il a comme boutons ‘. 

Bon j’en ai d’autres comme ça, et j’ai vu pas mal de Jaune passer. Aucune récupération politique, mais je n’ai pu m’empêcher de penser Gilet Jaune, vu que l’on en parle non stop en ce moment et que les Italiens ne comprennent pas pourquoi autant de violence alors que l’essence est moins chère en France que dans la péninsule où le chômage a atteint les 10%.

Aujourd’hui, en cette journée où il faut éviter de sortir, voici une recette qui va vous permettre de recycler les gourmandises achetées cet été qui s’entassent dans une soucoupe  :

Pelez 6 pommes, coupez les en grosses tranches, arrosez-les de jus de citron pour qu’elles ne brunissent pas. Faites les revenir dans une poêle avec 50 grammes de beurre et 1 cuillère de sucre cristallisée pendant une dizaine de minutes. Faites fondre une quinzaine de Carambar ( en évitant de les manger au passage ) avec 15 cl de crème fraiche dans une casserole à feu doux.

Nappez cette mixture Carambesque sur les pommes chaudes. Cela fonctionne aussi avec les caramels salés bretons.

Dégustez ce plaisir régressif. Et faites attention à vous. Une blague Carambar vous fera oublier quelques instants la tristesse à l’extérieur.

Publicités

Coings Coings

coings

Chez ma mère, il y avait de nombreux arbres fruitiers, dont deux cognassiers qui me semblaient bien embêtants car je ne savais que faire de ces fruits. Les voisins ne voulaient pas en récupérer car trop dur à éplucher, trop long pour en faire des confitures, pas à leur goût..Bref, les laisser sur le sol me semblait un grand gâchis, je me suis donc lancée dans une tarte :

Vous prenez 4 à 5 coings, vous les épluchez, pas si compliqué finalement, ça s’épluche comme une pomme. Vous les mettez dans un cuit-vapeur une quarantaine de minutes car il faut au moins ce laps de temps pour les attendrir. Quand ils sont tendres, vous les réservez avec un peu de citron dessus.

Vous étendez votre pâté à tarte dans un moule beurré, vous placez vos coings dessus et vous répandez en couverture une crème faite de 40 grammes d’amande en poudre, 1 oeuf, 20 gr.de sucre, 40 gr.de beurre fondu. Faites cuire la tarte 40′ à 180°.

Et pour une première, ce fut une première qui me valut un bon point !

Voilà ça valait la peine d’attendre une semaine pour connaitre cette recette, n’est ce pas ? Oui, je sais rien à voir avec les célèbres desserts que j’avais cité, mais réussir à faire une tarte simple avec des coings compliqués, pour moi ça veut dire beaucoup !

 

 

La soupe Magique

marie laforet

On l’appelle la fille aux yeux d’or. Elle c’est Marie Laforêt.

Actrice, Chanteuse et aussi auteur. C’est un des ses livres que j’ai redécouvert dans la bibliothèque familiale : Mes petites Magies, livre de recettes pratiques pour devenir jeune.

Diable, des liftings naturels, je le feuillette très rapidement, il y a beaucoup de propositions qui nécessitent des huiles essentielles, mais  il y a une recette qui n’en demande pas et qui me fait tilter : Un bouillon pour faire fonctionner les reins et avoir un ventre extra plat. En cette journée de blocage en France avec les gilets jaunes so fashion, c’est le moment de rester chez soi et de tester !

2 oignons blancs, 2 oignons rouges, 3 échalotes à éplucher. Jetez les anneaux dans une casserole graissée d’un peu d’huile d’olive et faites les transpirer jusqu’à ce qu’ils aient perdu leur odeur piquante. Lorsqu’ils dégagent une odeur appétissante, qu’ils ont blondi, voire légèrement noirci, arrosez d’un litre d’eau froide.

A ébullition, baissez l’intensité de cuisson pour la maintenir frémissante 20 minutes. versez dans une soupière et posez de belles tranches de pain dur et râpez sur le tout du comté. Ne partagez pas, et évitez de manger autre chose dans la journée.

Et Marie Laforêt ajoute : buvez votre soupe à l’oignon deux jours s’il le faut. Prévoyez de vous lever pendant la nuit.

Plus prosaïquement, je vous dirai de le déguster seule car il détoxe – sans aller nécessairement aux toilettes la nuit – et aussi parce que l’odeur de l’oignon reste assez longtemps dans la cuisine.  Car oui cette soupe est une soupe à l’oignon, comme celle que l’on servait à la fin des mariages pour conclure la fête, celle qui remet sur pied en fin de soirée.

J’ai testé cette recette. Perso pour qu’il y ait un peu de goût, j’ai remplacé le litre d’eau par un lire de bouillon de légumes. Je ne sais pas si je parais plus jeune, ce qui est certain c’est que mon budget n’a pas été impacté par cette magie..

 

Bas les masques !

mascherine             Je n’aime pas donner de conseils sur ce qu’il faut faire ou ne pas faire quand vous venez à Venise ( à part d’éviter les piques niques sauvages, de piquer une tète dans un canal ou de penser que la ville est une poubelle à ciel ouvert..mais tout ça vous le savez et ce n’est pas votre genre puisque vous aimez cette ville ), mais s’il y en a un, c’est de fuir les jeunes femmes qui vous proposent de faire une photo souvenir avec elles.

C’est souvent une arnaque, une fois la photo faite, elles vont vous réclamer la modique somme de 20€, et si vous ne cédez, de gentils garde du corps viendront vous faire entendre raison avec délicatesse en vous attrapant par vos vêtements, ou en sortant un objet contondant que l’on trouve plus souvent en cuisine que dans la poche d’Arlequin ou de Colombine. Maintenant vous êtes prévenus.

Chanson des lumache qui vont al funerale

C’est la Toussaint, un peu de poésie en V.F qui est sa V.O et en V.I pour vous faire travailler votre Italien ( pendant les congès scolaires, faisons un peu de cahier de vacances..:-)

Un poème du génial Jacques Prévert :

Chanson des escargots qui vont à l’enterrement 

À l’enterrement d’une feuille morte

Deux escargots s’en vont

Ils ont la coquille noire

Du crêpe autour des cornes

Ils s’en vont dans le soir

Un très beau soir d’automne

Hélas quand ils arrivent

C’est déjà le printemps

Les feuilles qui étaient mortes

Sont toutes réssucitées

Et les deux escargots

Sont très désappointés

Mais voilà le soleil

Le soleil qui leur dit

Prenez prenez la peine

La peine de vous asseoir

Prenez un verre de bière

Si le coeur vous en dit

Prenez si ça vous plaît

L’autocar pour Paris

Il partira ce soir

Vous verrez du pays

Mais ne prenez pas le deuil

C’est moi qui vous le dit

Ça noircit le blanc de l’œil

Et puis ça enlaidit

Les histoires de cercueils

C’est triste et pas joli

Reprenez vous couleurs

Les couleurs de la vie

Alors toutes les bêtes

Les arbres et les plantes

Se mettent à chanter

À chanter à tue-tête

La vrai chanson vivante

La chanson de l’été

Et tout le monde de boire

Tout le monde de trinquer

C’est un très joli soir

Un joli soir d’été

Et les deux escargots

S’en retournent chez eux

Ils s’en vont très émus

Ils s’en vont très heureux

Comme ils ont beaucoup bu

Ils titubent un petit peu

Mais la haut dans le ciel

La lune veille sur eux.

Canzone delle lumache che vanno al funerale 

Al funerale d’’una foglia morta
vanno due lumache
hanno il guscio nero 
e il lutto sulle corna
se ne vanno nel buio
d’’una sera d’’autunno
Ahimè quando son giunte
è di già primavera
le foglie che eran morte
già son tutte risorte
e le due care lumache
rimangono molto male  
ma ecco viene il sole
e il sole dice loro
prendetevi la briga
la briga di sedere, prendetevi una birra se ne avete voglia
prendete se vi va
l’’autobus per Parigi
parte questa sera
vedrete un po’ di mondo
ma non prendete il lutto  
Ve lo dico io vi scurisce il bianco degli occhi 
e inoltre v’imbruttisce

le faccende di funerali mica sono divertenti 

riprendete i colori
i colori della 
allora gli animali in coro
gli alberi e le piante
si mettono a cantare, cantano a squarciagola
il vero canto vivo
la canzone dell’’estate
e tutti giù a bere
e tutti giù a brindare
è una gran bella sera
una splendida sera d’’estate
e le due nostre lumache
fanno ritorno a casa
se ne vanno commosse
e tutte rallegrate
hanno bevuto molto
barcollano un pochino
ma la luna nel cielo
le sorveglia in cammino.

Sésame, Aubergines moi !

Besoin d’un accompagnement à votre plat  ?

Soirée filles où chacune doit apporter un plat qui aille avec des sardines, des lentilles, du fromage, des tomates ou un bout de pizza ?

Prenez deux grosses aubergines, coupez les en dés et faites les cuire à la vapeur pendant une dizaine de minutes. Otez les du cuiseur et mélangez-les à quelques gouttes de sauce soja ( la quantité dépend de votre palais ). Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une poêle et faites revenir vos aubergines. Saupoudrez le tout de grains de sésame en fin de cuisson.

Quand c’est tendre, c’est prêt ! Et c’est plein de fibres 🙂

hombre-joven-berenjena-comida-saludable_24877-26598

C’est une maison Bleue ( Blanche et Rouge )

Il n’y a pas que Burano qui a des maisons colorées..le Val d’Oise aussi, plus précisément une maison à Eaubonne..mais plus pour longtemps. Alors profitez-en avant qu’elle redevienne une maison blanche et blanche..C’est ce qu’a demandé la Mairie, car il aurait fallu demander une autorisation avant..

 

 

 

 

 

 

Venantino Venantini

Désolé de ne parler que de personnes qui sont partis ces derniers temps..mais la mort fait partie de la vie puisque dès que l’on met le nez en dehors du ventre maternel, il faut bien comprendre que notre période sur cette terre sera éphémère. ( Ca c’est de la théorie car en pratique on vit tous comme si on était Highlander et qu’ On sera la personne qui donnera du fil à retordre à la dame en noir car On sera le seul spécimen à ne jamais mourir..)

Bref, après cette introduction, juste un dernier coup de projecteur sur Venantino Venantini qui était un grand comédien Italien mais aussi un peintre reconnu. Il a tourné avec Ettore Scola, Dino Risi, Claude Lelouch, Edouard Molinaro, Jean Yanne, 150 films en tout, mais c’est surtout dans le rôle du flegmatique Pascal dans les Tontons flingueurs de Georges Lautner que ce beau, grand et élégant acteur sera connu du public français.

Décédé Mardi 9 Octobre, il sera enterré ce Jeudi 11 Octobre, c’est comme cela en Italie, à peine mort, on t’enterre aussitôt,

et hop Au suivant !

P.S : Ne cherchez pas une traduction de prénom a Venantino, il s’appelait en fait Enrico Venantino Venantini

 

Charles le Cabotin

Charles Aznavour n’est plus. Bon ce n’est pas un scoop et vous n’avez pas besoin de moi pour l’apprendre

( sinon il faut vraiment sortir de votre grotte ).

  Vivre sans dépendre de personne et mourir à 94 ans chez soi est une belle mort, dites moi où il faut signer, j’arrive ! Mais cela ne gommera pas le chagrin que j’éprouve, j’aimais beaucoup cet homme qui s’est fait tout seul, qui a connu beaucoup d’années de galère avant le succès et qui avait plus de 1000 chansons dans sa besace, j’avais même trouvé en le voyant sur scène à Lille en Février dernier qu’il s’était adouci vis à vis de son public.

J’ai sur mon bureau sa bio écrite par Bertrand Dicale ( un pavé – qui a failli me valoir un excès de poids dans un vol low-cost – que l’on m’a offert cette année, et jamais cadeau n’est aussi bien arrivé à point nommé ).

Hier une amie Italienne me disait que sa chanson préférée de Charles Aznavour était No, non mi scorderò mai qui n’avait pas eu un grand succès en Italie. J’ai rigolé en lui disant que si Non je n’ai rien oublié est une de ses plus longues chansons : 6’31 », elle est aussi très connue en France. En alexandrins, il raconte deux ex amoureux qui se retrouvent par hasard, à travers les questions-réponses de l’homme on en sait un peu plus sur les cause de leur séparation et on espère qu’ils se auront une deuxième chance.

La chanson phare de Charles en Italie ? Bien sûr il y a Com’è triste Venezia ( que je ne vous ferai pas l’affront de vous traduire ) curieusement un peu moins Noi andremo a Venezia ( idem, je ne vous ferai pas l’affront de vous traduire le titre ). Mais celle qui a fait vibrer les Italiens c’est l’Istrione, qui sous le titre Le Cabotin n’a pas eu un grand succès en France. Pourquoi ça a marché en Italie ? Selon Aznavour : Quand je la chante pour la première fois à Rome, le grand ténor Mario del Monaco est dans la salle. A la fin, il se lève et crie : ‘ Istrione, sono io ! ‘ ( là, dans le doute, je traduis : Le Cabotin, c’est moi ! ). A partir de là, la chanson a été reprise par beaucoup de chanteurs Italiens. Massimo Ranieri a même repris ma gestuelle sur scène.

 

Et vous quelle chanson d’Aznavour vous fait chavirer ?

Mon mari ( excepté l’Istrione ) c’est A ma femme, ce qui est réconfortant sur notre avenir. Moi dès que j’entends les premières mesures de J’habite seul avec maman dans un très vieil appartement, rue ( Pablo de ) Sarasate – musicien espagnol dont le 15ème arrondissement de Paris a donné une rue – le niveau de l’eau dans mes yeux monte.